Mon panier

0 produit | 0,00 €

Musculation pour les grands débutants: gérer la première année d'entraînement

Un sport comme la musculation, lorsqu’on est un grand débutant devra s’envisager dans la durée. La musculation est un sport de patience où les progrès se comptent en nombre d’années, voire sur des périodes de 5 ans. La persévérance, l’écoute et la motivation font partie des critères qui permettront aux débutants de progresser à leur rythme et de manière constante.

L’apprentissage des mouvements et l’établissement d’un programme

En effet, la première année sera d’abord consacrée à l’apprentissage correct des exercices afin d’éviter les blessures ou les claquages musculaires, l’idéal pour perdre sa motivation dès le départ. En vous renseignant auprès du gérant de votre salle, vous serez à même de vous constituer un bon programme, toujours avec l’aide d’un entraîneur ou d’un coach diplômé.

Dans la mesure du possible, évitez de suivre un pratiquant qui pense tout connaître après deux ou trois ans de pratique, ce genre de drôles ne pourront que vous induire en erreur et vous faire perdre votre temps. Appuyez-vous sur l’expérience des pratiquants qui connaissent la musculation et qui pratiquent leur sport depuis plus de 5 ans. Au moins, vous serez à peu près sûr de tomber sur des sportifs motivés et qui savent de quoi ils parlent. Evitez également de vous fier à n’importe quel programme de magazine, il ne sont jamais adaptés aux débutants dans 9 cas sur 10. Enfin, méfiez-vous d’Internet, on y trouve généralement le meilleur comme le pire. 

L’alimentation, le premier pilier du bodybuilding

Avec le temps, il vous sera facile de modifier vos mauvaises habitudes alimentaires, si vous en avez pris. Si votre motivation est forte, vous serez capable d’abord votre alimentation dans une optique sportive, en fractionnant vos repas, en supprimant les graisses saturés et les sucres. Prenez progressivement l’habitude de favoriser les protéines et les hydrates de carbone. N’oubliez pas les graisses végétales, elles vous aideront à faire de bonnes hormones.

À l’entraînement, sous les barres et haltères

En salle, commencez systématiquement par vous échauffer et consacrez un moment, en début ou en fin d’entraînement, pour travailler vos abdominaux et lombaires. N’hésitez pas à demander conseil aux vétérans, ils seront heureux de vous rendre service, vous ne les dérangerez pas.

Pensez surtout à laisser votre ego au vestiaire et prenez les charges qui vous conviennent, même si elles sont légères. Pratiquez la musculation veut dire que chacun progresse à son rythme, avec ses charges ; une salle d’entraînement n’est ni une foire au plus musclé, ni un défilé de mode. Pensez également que les plus massifs de votre salle ont commencé comme vous, à prendre des faibles charges, peut-être plus légères encore que celles que vous levez actuellement. Si certains abrutis gratifient les débutants de remarques déplacées, demandez-vous s’il seront encore là dans seulement 10 ans, c’est fort peu probable…

Si vous débutez, nous vous souhaitons de vous enrichir par le sport et de prendre plaisir à la pratique de la musculation, un sport qui vous gratifiera très longtemps de tout ce que la vie peut vous apporter de mieux, à partir d’une communauté sociale de gens passionnés, fiers d’eux-mêmes, de ce qu’ils accomplissent et de ce qu’ils apportent chaque jour au monde sportif et à la société. 

PROMO FLASH
solde de printemps