Mon panier

0 produit | 0,00 €

Les classiques du complément alimentaire pour la musculation

Les adeptes de la musculation sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux compléments alimentaires et ça n’a rien d’étonnant. Les produits vendus sont de plus en plus performants, utiles et sécurisés quant à leur utilisation. Sur un marché qui compte des milliers de produits, il serait sans doute utile de rappeler certains principes et règles de bon sens, sans oublier de citer les suppléments qui sauront vous faire progresser.

Les erreurs à ne pas faire concernant les compléments alimentaires

À vrai dire, il y a deux grosses erreurs à ne pas faire mais que les débutants feront presque systématiquement. La première consiste à confondre complément et alimentation. Inconsciemment, les débutants (et même ceux qui ne le sont plus) ont tendance à confondre leurs repas quotidiens et leurs suppléments. Il est absurde de croire qu’une protéine ou un gainer va remplacer un repas trop pauvre en calories ou trop riche en graisses. Les compléments sont ce qu’ils sont, des compléments ; ils viennent supplémenter une alimentation correcte et étudiée pour la performance sportive. Les suppléments nutritionnels ne rattrapent jamais une alimentation déficiente.

La seconde erreur consiste à se méprendre sur le potentiel des compléments alimentaires. Même si certaines images et publicité ont tendance à associer un complément avec un athlète visiblement adepte d’un dopage outrancier, ce même complément ne vous fera jamais prendre 10 kilos de muscle du jour au lendemain. Inutile de prendre au sérieux les publicités remplies d’images avant/après, aucune preuve de la véracité des allégations portées par ces publicités ne peuvent être trouvées. À nouveau, les compléments sont ce qu’ils sont, des aides nutritionnelles qui vous aideront à progresser sainement, avec le temps et de la persévérance.

Les grands classiques du complément alimentaire

- Les gainers : Choisissez plutôt un gainer contenant des protéines de qualité (whey, caséine, blanc d’œuf) et des hydrates de carbone à faible index glycémique.

- Les protéines : La whey n’est pas la panacée, les protéines à sources multiples, la caséine et le blanc d’œuf sont également d’excellentes sources de protéine. Pensez à utiliser les protéines de manière intelligente, suivant leur vitesse d’assimilation et votre emploi du temps alimentaire.

- La créatine : La créatine monohydrate micronisée est toujours préférable. Recherchez le label Creapure ou les produits qui le mentionne clairement. Faites confiance aux grands sites généralistes et présents sur Internet depuis plusieurs années pour leur sérieux.

- Les stimulants de pré-entraînement : Evitez les surdoses de caféine (250 mg au maximum par entraînement). Des surdoses répétées de caféine peuvent produire des effets secondaires à court terme sur votre santé. Favorisez les formules moyennement caféinées mais contenant de l’arginine, de la citrulline et du bêta alanine pour favoriser la congestion musculaire et l’endurance.

- Les acides gras essentiels et les vitamines : Ils sont indispensables à vos progrès en masse musculaire et doivent être présents tous les jours dans votre alimentation. Un complément en Omega 3 fait partie des suppléments les plus utiles.

Dans tous les cas, faites confiance aux marques réputées et connues pour leurs sérieux.

PROMO FLASH
st valentin SPECIAL WEEKEND