Mon panier

0 produit | 0,00 €

Le point sur les anticatabolisants: Kic, HMB, leucine, Leukic, HICA

Vous le savez sans doute pour l’avoir lu dans Muscle & Fitness, le Monde du Muscle ou des magazines plus sérieux comme Iron man ou Muscular Development que tout un monde de chercheurs s’active autour d’un acide aminé faisant partie des trois acides aminés branchés que compte la Valine, l’Isoleucine et la Leucine. On sait que la Leucine est un des acides aminés les plus importants pour les bodybuilders car elle influence un grand nombre de facteurs de croissance intracellulaires. C’est elle qui déclenche l’anabolisme et bloque la perte des tissus.

BCAA et métabolites des BCAA

A vrai dire, et même si les BCAA ne sont pas aussi récents sur le plan scientifique que certaines molécules de la leucine comme le KIC (acide alpha ketoisocaproate), le HMB (hydroxyméthyl butyrate) ou HICA, le métabolite terminal de la Leucine, les BCAA jouent un rôle essentiel dans l’alimentation du sportif et des bodybuilders car ils préservent le muscle durant les exercices de forte intensité toute en favorisant la libération d’énergie et la régénération musculaire par hypertrophie après l’exercice. On sait aussi que la leucine est très largement utilisée durant les exercices intenses.

Le KIC (alpha kétoisocaproate) ou comment la Leucine vous donne un bon coup de pied au…

C’est au niveau intracellulaire, devant les mitochondries ou le cyrosol hépathique (fluide intracellulaire) que la leucine est métabolisée en kéto acide pour favoriser les échanges énergétiques ou subir d’autres modifications moléculaires. Le KIC favorise la synthèse des protéines musculaires, les processus d’antioxydation, la balance azotée, la perte des graisses, l’efficacité cellulaire de l’insuline et la stimulation du système immunitaire.

Le HMB, un autre métabolite de la leucine, créé à partir du KIC

Cet autre métabolite de la leucine a fait son apparition quelques années après le KIC, un dérivé assez proche de la leucine pour faire preuve de propriétés anabolisantes intéressantes pour les bodybuilders, sans oublier sa capacité à réduire fortement la sécrétion de cortisol. Le HMB arrive directement après le KIC en termes de modifications moléculaires. Parfois un peu plus cher que le KIC mais plus facilement trouvable sur le marché, le HMB favorise une amélioration de la force et de la masse musculaire. Provenant directement du KIC, une étude scientifique réalisée sur des animaux a démontré une augmentation de près de 400% du taux de HMB dans l’organisme après ingestion de KIC.

HICA, un autre métabolite moins connu de la leucine mais tout aussi efficace

Récemment ajouté à plusieurs formules, dont la gamme de compléments distribuée par Ronnie Coleman, l’HICA (acide alpha-hydroxy-isocaproique) représente la dernière transformation métabolique de la leucine et sans doute, un des plus performants des trois que nous venons de citer. Très utile pour la récupération musculaire, l’HICA favorise l’anabolisme et la prise de masse sèche. Une augmentation de la force est également constatée avec ce nouveau métabolite de la leucine, qui risque, lui aussi, de connaître un certain engouement.

Dans tous les cas, pensez que la prise de masse musculaire sera toujours beaucoup plus facile avec la leucine et les BCAA. Ensuite, c’est à vous de déterminer si le KIC, HICA ou le HMB fonctionne le mieux pour vous. Dans le cadre d’un entraînement intense et d’un régime alimentaire riche en protéine, ces suppléments alimentaires High Tech vous donnerons un très sérieux coup de pouce sur votre progression en termes de masse musculaire.

PROMO FLASH
st valentin SPECIAL WEEKEND